Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

GERALDINE TORRES : LA VIE SUR LES OS

Géraldine Torres.jpgPremier album pour Géraldine Torres, tombée dans la musique toute petite, passée par le conservatoire, par une école de théâtre puis par l’école du cirque du Lido dans la ville rose. Elle rejoint ensuite à son adolescence l’équipe de la caravane des quartiers, festival itinérant dans les quartiers. Elle y rencontre des groupes comme La Mano Negra qu’elle va suivre sur plusieurs dates en Espagne, ce qui lui donnera à jamais le goût du rock n’ roll.

Fondatrice et chanteuse pendant 10 ans du groupe Face à la mer, elle prend en 2011 une route plus personnelle et crée son propre projet dans lequel elle chante le monde comme elle le voit, à l’image des héritages du patrimoine de la chanson à texte qu’elle a reçu (Renaud, Alain Leprest, Brassens) ou de celui des poètes (Neruda, Garcia Lorca). Elle s’inscrit dans cette notion de troubadour actuel pour témoigner avec simplicité d’un monde complexe.

Géraldine Torres2.jpgMême si la scène reste son terrain de jeu préféré, il se dégage une belle énergie de ce premier album, chanté en français et espagnol. Au travers de ces 11 titres, Géraldine Torres nous offre de l’humour, de la fraîcheur et beaucoup de générosité aussi. Elle nous parle du monde, d’amour, de ses origines espagnoles aussi.

Elle passe du tango au slam, en passant par la balade folk ou le rock d’une chanson à l’autre avec virtuosité. Tantôt accompagnée d’une guitare sensible, parfois d’un violon délicat, elle mêle poésie et revendications avec une grande sincérité. On retrouve sur ce disque la sensualité de certains films d’Almodovar, la voix de Luz Casal aussi sur les titres espagnols, "Nunca volver" (titre qui débute l’album) et "Los hermanos".

Il y a aussi du Brigitte Fontaine chez Géraldine Torres sur les titres en français dont certains sont vraiment sublimes. "Poupée de verre", la plus belle chanson de l’album pour moi, nous entraîne dans un tourbillon d’émotions autour d’une guitare électrique délicate et de textes superbes. "Le ballet" et "Acide" sont de la même dimension, accompagnés d’un violon superbe pour la première et remplie de nostalgie pour la seconde.

Géraldine Torres ne manque pas de talent, elle a des choses à nous raconter et sait trouver les mots pour nous les dire. Son talent d’écriture est immense, ses mots se posent parfaitement sur de jolies compositions musicales arrangées par Yann Pompidou, Olivier Pornin et Yann Lavocat. La vie sur les os est donc une très belle surprise estivale qu’il faut absolument écouter.

En savoir plus :
Le site officiel de Géraldine Torres
Le Soundcloud de Géraldine Torres
Le Facebook de Géraldine Torres

Jean-Louis Zuccolini, Froggys

Les commentaires sont fermés.