Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Musique - Page 3

  • EN GROUPE, EN LIGUE,...

    En groupe, en ligue en procession, et puis tout seul à l'occasion...et bien oui parfois ! Retrouvez cette belle chanson sur Mosaik Radio chantée par l'extraordinaire Jean Ferrat mais aussi par Zebda ou HK

    Lire la suite

  • BILLIE HOLIDAY : UN TRESOR !

    Le coffret "Lady In Satin – The Centennial Edition" témoigne, notamment à travers l’hymne antiraciste Strange Fruit, de la profonde humanité autant que du génie de la chanteuse disparue en 1959.

    Le splendide coffret Lady In Satin – The Centennial Edition célèbre les cent ans de la naissance de l’incomparable chanteuse, décédée tragiquement à 44 ans, en 1959. Née en avril 1915 à Philadelphie, Billie Holiday a influencé nombre de courants musicaux et d’artistes. En parallèle du coffret, se distinguent deux hommages discographiques différents et complémentaires.

    La vocaliste Cassandra Wilson nous emporte, avec Coming Forth By Day (sorti le 6 avril), au cœur d’une nonchalance ténébreuse, troublante, en résonance avec le destin de notre héroïne. Quant au chanteur Jose James, il dédie une ode plus lumineuse à sa « mère musicale » dans l’irrésistible Yesterday I Had The Blues (à paraître le 11 mai), avec les émérites Jason Moran, Eric Harland et John Patitucci.

    Strange Fruit fait partie des trois publications. De ce bouleversant réquisitoire contre le racisme et les lynchages des Afro-Américains, Franck Bergerot dresse une analyse remarquable dans le mensuel Jazz Magazine de février et rappelle, au passage, l’humus politique de la chanson signée par un communiste, Abel Meeropol, et destinée au journal marxiste New Masses.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

  • SOLEDAD BRAVO : UNE VOIX D'OR !

    Soledad Bravo est née à Logroño, en Espagne le 1 janvier 1943, mais a émigré au Venezuela à 7 ans avec ses parents. Elle est donc une chanteuse vénézuélienne, considérée comme l'une des principales voix d'Amérique latine. Elle a notamment interprété Hasta siempre, chanson mondialement connue de Carlos Puebla, en hommage à Ernesto "Che" Guevara. Elle a également interprété, sur son troisième album, deux chansons de Barbara, Göttingen et Gare du nord.

    Biographie

    Elle a commencé sa carrière dans les années 1960 en mettant en musique et en interprétant des poèmes espagnols (Federico García Lorca, Rafael Alberti, Chicho Sánchez Ferlosio) et latinoaméricains (Violeta Parra, Carlos Puebla, ainsi que les Brésiliens Chico Buarque, Tom Jobim, Vinícius de Moraes).

    Son répertoire s'étend du folklore au jazz, en passant par la salsa, la musique ranchera et le boléro.

    Sources Wikipédia

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

  • L'INTERNATIONALE : POTTIER

    Eugène Pottier (Paris, 4 octobre 1816-6 novembre 1887), poète et révolutionnaire, écrivit les paroles de L'Internationale.
    Il participa à la Révolution de 1848. Sous l'Empire, il est à l'origine de la création de la chambre syndicale des dessinateurs, qui adhère ensuite à la Première Internationale.
    Membre de la garde nationale,il prend part aux combats durant le siège de Paris de 1870, puis prend une part active à la Commune de Paris, dont il est élu membre pour le 2ème arrondissement.
    Il participe aux combats de la «Semaine sanglante»,puis parvient à s'enfuir en Angleterre.
    Condamné à mort par contumace,il s'installe aux Etats-Unis d'où il organise la solidarité pour les communards déportés. Après l'amnistie de 1880,il rentre en France où, malgré sa pauvreté,il poursuit la publication de ses poèmes.
    Mais c'est le texte de «l'Internationale»,écrit en juin 1871 et mis en musique par le lillois Pierre de Geyter en 1888 qui lui vaudra une renommée mondiale, devenant l'hymne ouvrier que l'on connait.
    Jean Ferrat revient sur lui dans sa chanson La commune. Ses chansons furent reprises après sa mort, que ce soit par des artistes d'inspiration socialiste, communiste, anarchiste ou libertaire.
    Eugène Pottier est enterré au cimetière du Père Lachaise à Paris.


    Pierre Degeyter (ou Pierre De Geyter en néerlandais), né le 8 octobre 1848 à Gand et mort le 26 septembre 1932 à Saint-Denis, est un ouvrier et musicien belge célèbre pour avoir composé la musique de L'Internationale.

    Le chant fut un succès immédiat, d’abord en France, puis dans le monde entier.

    Il est adopté en 1889 comme hymne de la Deuxième Internationale. Lors de la scission entre socialistes et communistes, Degeyter choisit les seconds.

    Le chant deviendra l’hymne national de l’URSS. Degeyter fut l’invité d’honneur de Staline à Moscou en 1927, lors des célébrations du dixième anniversaire de la Révolution d'octobre.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite

  • FRANCESCA SOLEVILLE

    francesca solevilleFrancesca Solleville est née à Périgueux (Dordogne) de père gascon et de mère italienne. À la maison, sa mère joue du piano, mais Francesca se passionne pour la littérature française tout en apprenant le chant classique (Schubert, Debussy…). À Paris, elle fait des études de Lettres à la Sorbonne où elle obtient une licence, et suit les cours de la cantatrice Marya Freund. Elle est engagée dans les chœurs de Radio France.

    À partir de 1958, Francesca Solleville délaisse le chant lyrique afin de chanter ses auteurs préférés dans les cabarets Rive-Gauche de Paris. Influencée par Germaine Montero et encouragée par Léo Ferré, elle est orientée par Jacques Douai vers la maison de disques Boîte à musique.

    Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

    Lire la suite